|
17-07-2017
Route des vacances - attention aux dangers

Les congés d’été sont validés, l’école terminée et les familles bientôt rassemblées. L’heure de prendre la route va bientôt sonner. Vous êtes déjà de nombreux usagers sur les autoroutes Françaises qui sont toujours fortement fréquentées en période d’été.

Pour votre sécurité et celle de vos passagers, mais aussi pour la sécurité des autres il existe un certain nombre de mauvaises habitudes dont il serait bon de se débarrasser. Voici 6 comportements à éviter sur la route.

Attention à la somnolence sur la route

Vous avez un long trajet à faire ? Et bien dans ce cas pensez à effectuer des pauses et vous arrêter toutes les 2 heures. Si vous sentez la fatigue monter: n’hésitez pas à ouvrir votre fenêtre pour rafraîchir l’air, mettez de la musique ou discutez avec les personnes présentes dans votre véhicule.

Mal de cou, les yeux lourds, bâillements sont quelques signes avant-coureurs. N’attendez pas trop pour vous reposer : la somnolence est le premier danger sur l’autoroute.

Oubliez le téléphone au volant !

On ne cessera jamais de le répéter. La manipulation du téléphone au volant vous déconcentre et diminue votre attention envers l’environnement pendant la conduite. Plus présent encore que l’excès de vitesse ou l’alcoolémie, les smartphones sont un véritable fléau qui engendre bon nombre d’accidents plus ou moins graves.

Une seule consigne alors : abstenez-vous d’y toucher tout bêtement. Surtout n’écrivez pas de SMS et ne consultez encore moins vos réseaux sociaux.

L’excès de vitesse, classique mais pas bénéfique

Probablement le risque le plus commun et le moins considéré par les automobilistes depuis toujours. Le fait d’avoir le pied un peu lourd sur la pédale d’accélérateur peut vite se retourner contre vous. Réfléchissez, vous avez si peu à gagner et tellement à perdre en étant en excès de vitesse.

Le syndrome du clignotant éternel

Certains conducteurs partent en vacances pour faire du camping et commencent dès le trajet, par l’occupation continue de la voie de gauche. Et oui c’est pratique, il suffit de laisser son clignotant gauche allumé et ne jamais se rabattre. Une vraie crise de nerfs en perspective pour les autres automobilistes lorsque le trafic est dense et qu’ils ne parviennent pas à terminer leur dépassement.

Le clignotant inexistant…

À l’inverse, sur la route, une part importante des conducteurs oublie de signaler leur intention de dépasser. De même, une majorité d’automobilistes ne signale pas leur intention de se rabattre (59% selon une étude de la Sanef). Le clignotant ne doit pas être une option, car il est un des seuls signaux que vous pouvez donner aux autres automobilistes sur la route.

Les fans du régulateur de vitesse

Le limitateur ou régulateur de vitesse est pratique sur les longs trajets mais certains en font un usage un peu trop extrême. Fixé à 130 km/h voire plus, il rend le dépassement long et agaçant pour les autres automobilistes. Ils sont alors obligés de pousser sur l’accélérateur s’ils ne veulent pas finir leur dépassement quelques kilomètres plus tard.

 

A la recherche de votre prochain véhicule ?

Consultez notre parc en ligne

Réagissez à cet article 0 commentaire

Laisser un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter d'Auto Performance