40
Voitures neuves disponibles
Neuve
429
Voitures d'occasion disponibles
Occasion
Trouvez votre voiture neuve ou d'occasion parmi plus de 469 modèles
AutoPerformance, 3 concessions à Quimper, Pluguffan et Paris
La selection d'autoperformance du mois de Novembre

Nous livrons votre véhicule sur toute la France

Explorez notre catalogue de véhicules neufs et 0 KM

Renault, Peugeot, Audi, Citroën, Volkswagen, ...

Nous reprenons votre véhicule
Vous souhaitez une reprise de votre ancien véhicule ?
Estimez sa valeur en ligne en quelques minutes !
Nous finançons votre achat de véhicule
Vous avez trouvé le véhicule de vos rêves ?
Choisissez la solution de financement qui vous convient le mieux !
Votre véhicule neuf d’importation UE jusqu’à 40 % moins cher que le prix constaté en France !
Consulter nos voitures neuves
LOA – Switch and Go
Ne payez que l’utilisation de votre véhicule !
Nos services
Autoperformance, c'est bien plus que de la vente de voitures !
Reprise de votre ancien véhicule
Vous vendez votre voiture? AutoPerformance vous la reprend sans obligation d'achat d'un autre véhicule ! Voiture reprise et payée en 24H.
Location de voitures
Profitez de nombreux véhicules en location dans toutes nos concessions AutoPerformance à la semaine ou au mois. Un maximum de confort pour un minimum de contraintes.
Entretien de voitures
Notre atelier entetient et répare toutes les marques de véhicules même si votre véhicule provient d'un autre établissement.
Financement Classique ou LOA
Pour le financement de votre voiture d'occasion, nous pouvons vous faire bénéficier des services de notre partenaire financier.
Notre engagement
AutoPerformance est un réseau de fournisseurs de confiance dans toute l'Europe,
construit, développé et renforcé tout au long de ses 20 ans d'existence.

L'actualité automobile

Conseils, astuces et nouveautés
17.07.2017 Route des vacances : 6 comportements à risque sur les autoroutes Les congés d’été sont validés, l’école terminée et les familles bientôt rassemblées. L’heure de prendre la route va bientôt sonner. Vous êtes déjà de nombreux usagers sur les autoroutes Françaises qui sont toujours fortement fréquentées en période d’été. Pour votre sécurité et celle de vos passagers, mais aussi pour la sécurité des autres il existe un certain nombre de mauvaises habitudes dont il serait bon de se débarrasser. Voici 6 comportements à éviter sur la route.

Attention à la somnolence sur la route

Vous avez un long trajet à faire ? Et bien dans ce cas pensez à effectuer des pauses et vous arrêter toutes les 2 heures. Si vous sentez la fatigue monter: n’hésitez pas à ouvrir votre fenêtre pour rafraîchir l’air, mettez de la musique ou discutez avec les personnes présentes dans votre véhicule. Mal de cou, les yeux lourds, bâillements sont quelques signes avant-coureurs. N’attendez pas trop pour vous reposer : la somnolence est le premier danger sur l’autoroute.

Oubliez le téléphone au volant !

On ne cessera jamais de le répéter. La manipulation du téléphone au volant vous déconcentre et diminue votre attention envers l’environnement pendant la conduite. Plus présent encore que l’excès de vitesse ou l’alcoolémie, les smartphones sont un véritable fléau qui engendre bon nombre d’accidents plus ou moins graves. Une seule consigne alors : abstenez-vous d’y toucher tout bêtement. Surtout n’écrivez pas de SMS et ne consultez encore moins vos réseaux sociaux.

L’excès de vitesse, classique mais pas bénéfique

Probablement le risque le plus commun et le moins considéré par les automobilistes depuis toujours. Le fait d’avoir le pied un peu lourd sur la pédale d’accélérateur peut vite se retourner contre vous. Réfléchissez, vous avez si peu à gagner et tellement à perdre en étant en excès de vitesse.

Le syndrome du clignotant éternel

Certains conducteurs partent en vacances pour faire du camping et commencent dès le trajet, par l’occupation continue de la voie de gauche. Et oui c’est pratique, il suffit de laisser son clignotant gauche allumé et ne jamais se rabattre. Une vraie crise de nerfs en perspective pour les autres automobilistes lorsque le trafic est dense et qu’ils ne parviennent pas à terminer leur dépassement.

Le clignotant inexistant…

À l’inverse, sur la route, une part importante des conducteurs oublie de signaler leur intention de dépasser. De même, une majorité d'automobilistes ne signale pas leur intention de se rabattre (59% selon une étude de la Sanef). Le clignotant ne doit pas être une option, car il est un des seuls signaux que vous pouvez donner aux autres automobilistes sur la route.

Les fans du régulateur de vitesse

Le limitateur ou régulateur de vitesse est pratique sur les longs trajets mais certains en font un usage un peu trop extrême. Fixé à 130 km/h voire plus, il rend le dépassement long et agaçant pour les autres automobilistes. Ils sont alors obligés de pousser sur l’accélérateur s’ils ne veulent pas finir leur dépassement quelques kilomètres plus tard.  

A la recherche de votre prochain véhicule ?

Consultez notre parc en ligne

23.05.2017 Automobile: des changements dans le cadre législatif en 2017 En mars dernier, les ventes de véhicules « essence » ont surpassé celles des véhicules « diesel ». On constate que le secteur automobile est témoin de changements importants du côté des consommateurs mais pas seulement. Le cadre législatif est lui aussi concerné par de grands changements en 2017. 

Une révision du système de bonus/malus écologique

Vous êtes tenté par l’acquisition d’un véhicule cette année ? Voici un point qui vous intéressera probablement. Instauré en 2007 à l’issue du Grenelle de l’environnement, le bonus écologique entre en vigueur en 2008 visant la réduction des émissions de CO2 tout en assurant la progression de l’industrie automobile. Il s'agit de récompenser les acquéreurs d’un véhicule neuf émettant moins de CO2 et au contraire à appliquer un malus aux acheteurs de modèles plus polluants. Depuis le 1er janvier 2017, le barème a été revu à la baisse. Il faut savoir que le bonus pour l’achat d’un véhicule hybride n’est plus systématique. En effet il n’est plus applicable si le véhicule acquis est un hybride essence dont les émissions dépassent les 61g/km. Dans le cas d’un achat de véhicule électrique ou hybride dont le montant d’émissions ne dépasse pas le seuil de 60g/km, sachez que le bonus est toujours en vigueur, néanmoins il a été revu à la baisse.
  • Le véhicule est une automobile particulière ou une camionnette émettant jusqu’à 20 grammes de CO2 par kilomètre : le bonus écologique est de 6 000 €.
  • Le véhicule est une voiture particulière ou une camionnette émettant entre 21 et 60 grammes de CO2 par kilomètre : le bonus écologique est de 1 000€.
  • Comme auparavant, aucun bonus n’est applicable pour l’acquisition d’un véhicule à moteur diesel.
 

La vignettes Crit’air arrive sur votre automobile

Autre nouveauté en 2017 : les vignettes ou certificats Crit’Air. Leur entrée en vigueur est associée au déploiement de « zones de circulation » dans lesquelles certains véhicules trop polluants ne pourront plus rouler. À la suite d’une demande de certificat en ligne, vous recevez un macaron de couleur en fonction de votre véhicule. Il existe 6 vignettes classant les véhicules polluants sur une échelle allant de 0 à 6. Votre véhicule est donc classé suivant sa motorisation et son année de mise en circulation. La vignette verte désigne les véhicules les moins polluants (véhicules électriques et hydrogènes) tandis que la grise au contraire est affectée aux véhicules rejetant le plus de CO2 dans l’atmosphère. Les zones de circulation sont effectives lorsque des pics de pollution se produisent dans certaines grandes agglomérations. L'objectif étant qu'une zone de circulation tolérera la circulation de véhicules portant certains macarons et pas d’autres (car trop polluants). Une zone de circulation pourra également imposer un accès limité entre 8h et 20h par exemple à certains usagers. Les zones de circulation sont pour le moment réduites en nombre et ne concernent que : Paris intra-muros, Lyon-Villeurbanne ainsi que Grenoble.

Code de la route : de nouvelles interdictions désormais pénalisées

Depuis avril 2016, un décret interdit l’usage de films sur-teintés dépassant les 30% sur les vitres avant des automobiles. Il faut donc que la transmission de lumière visible (TLV) des vitres (pare-brise et vitres latérales avant côté conducteur et côté passager) soit au minimum de 70%. Le délai de mise en conformité pour les automobilistes était fixé au 1er janvier 2017. Désormais le décret est bel et bien en vigueur. Son non-respect est pénalisé d’une amende de classe 4 soit environ 135 € associée à un retrait de 3 points sur le permis de conduire. A noter que la pose de films sur les vitres arrière reste autorisé (pour plus de détails, n'hésitez pas à consulter le décret n° 2016-448 du 13 avril 2016). En ce qui concerne les infractions plus classiques dirons-nous, sept d'entre elles seront désormais verbalisables sans interception des forces de l’ordre. En effet, grâce au développement des dispositifs de vidéoverbalisation se développant, il devient plus facile de surveiller les conducteurs et relever certains comportements déviants. À cet effet, ce sont à présent 7 nouvelles infractions qui deviennent pénalisables sur simple cliché photo:
  • Défaut du port de la ceinture de sécurité
  • Usage du téléphone portable tenu en main
  • Circulation et stationnement sur les bandes d’arrêt d’urgence
  • Chevauchement et franchissement de lignes continues
  • Non-respect des règles de dépassement
  • Non-respect des « sas vélo » aux feux rouges
  • Défaut du port du casque pour les 2 roues motorisés
 

A la recherche de votre prochain véhicule ?

Consultez notre parc en ligne

16.01.2017 Conseils automobiles pour un hiver zen

L’hiver est là et déjà bonnets et écharpes sont de sortie pour vous éviter les coups de froid. Mais qu’en est-il de votre voiture quand elle dort dehors ? Bien qu’on ne puisse lui trouver de vêtement assez chaud pour supporter les températures basses, il existe quand même quelques gestes et habitudes que vous pouvez mettre en pratique pour aider votre véhicule à passer l’hiver sans encombreVoici quelques conseils automobiles qui ne vous demanderont aucune compétence en mécanique, et vous aideront à commencer votre journée avec plus de zénitude.

 

Conseils automobiles : bien voir et être bien vu

En hiver la nuit tombe plus vite et dure plus longtemps. Voilà une bonne raison de vous assurer que tous vos équipements de type éclairage et vitres soient fonctionnels et propres afin d’optimiser votre vision extérieure dans l’habitacle du véhicule.

Nettoyage du pare-brise intérieur

Vous pouvez facilement le nettoyer en pulvérisant un peu de produit lave vitre et en essuyant à l’aide d’un chiffon doux, répétez régulièrement l’opération pendant l’hiver. N’enlevez jamais la buée intérieure avec votre main sous peine de laisser des traces grasses très gênantes la nuit.

Changements des balais d’essuie-glace

Il est recommandé de changer vos balais d'essuie-glace une fois par an, par ailleurs si vous sentez que la nuit sera froide, vous pouvez les surélever avec un bouchon en liège pour éviter qu’ils ne restent collés à la glace en cas de gèle. Quoi qu’il en soit, ne les décollez jamais de force, vous risqueriez de les endommager irrémédiablement.

Dégivrer votre pare-brise

Lorsque vous gratter la glace, attention à ne pas rayer la vitre avec votre raclette. Utilisez-la le moins possible et préférez verser un peu d’eau tiède sur le givre en activant vos essuie-glaces.

Vous pouvez essayer de réduire la formation de givre en appliquant sur votre pare-brise un mélange d’eau et de vinaigre d’alcool avec un chiffon.

Vérification de l’éclairage

Voici l'un de nos conseils automobiles les plus importants. Le trafic de nuit ne représente que 15% du trafic routier total, mais représente pourtant 45% des accidents mortels. L’éclairage est donc un point de contrôle important. Les ampoules défaillantes doivent être remplacées et la hauteur du faisceau ajustée pour bien éclairer la route et ne pas aveugler les autres voitures.

 

La carrosserie et les joints

Une des craintes principales de l’automobiliste en hiver est de ne pas réussir à démarrer le matin, pourtant d’autres surprises peuvent également survenir avant même d’être assis dans l’habitacle.

Les serrures sont grippées

Il arrive que le givre se développe à l’intérieur d’une serrure et la rende impraticable.

Première mesure à prendre : ne pas forcer avec votre clé. Vous pouvez par contre utiliser une bombe de dégivrage si vous en avez une sous la main, dans le cas contraire une technique simple consiste à chauffer votre clé à l’aide d’un briquet puis de l’insérer progressivement dans la serrure en répétant l’opération si nécessaire.

La portière ne s’ouvre pas

Le problème vient probablement du joint de caoutchouc qui l’entoure, qui peut parfois rester collé à la partie métallique de la carrosserie à cause de l’humidité et du givre.

Là encore, rien de sert de forcer brutalement sur la portière, vous risquez d’endommager le joint, ce qui pourrait vous coûter une petite somme selon le modèle.

Essayez de rentrer par l’autre portière et si celle-ci est également bloquée alors tentez de pulvériser du dégivrant ou de l’eau chaude dans l’interstice de votre portière.

 

Les éléments mécaniques

Contrôle des freins

Qui dit hiver, dit chaussée à faible adhérence (risque de verglas, neige, pluie verglaçante). C’est pourquoi il faut vous assurez-vous que le dispositif de freinage de votre véhicule soit parfaitement équilibré afin d’éviter les dérapages dangereux.

Contrôle des pneumatiques

Le froid entraîne une diminution de la pression du pneu et impacte son adhérence en durcissant sa gomme. Vérifiez la pression de vos pneus en fonction des préconisations constructeur (sans oublier votre roue de secours).

Contrôlez l’usure des sculptures de vos pneus, elles doivent être encore assez épaisses pour permettre l’évacuation de l’eau et éviter l’aquaplaning.

Montez vos pneus hiver si vous habitez dans une région aux conditions climatiques difficiles (neige et verglas fréquents). Ne lésinez pas sur la qualité de ces pneumatiques lors de l’achat pour garantir votre sécurité, et pensez bien à équiper vos 4 roues car vous pourriez créer un déséquilibre de freinage en ne privilégiant que 2 roues.

Vérification de la batterie

La batterie est un élément de votre véhicule qui est généralement soumis à rude épreuve durant l’hiver notamment par l’usage plus fréquent des feux de croisement, du chauffage ainsi que du dispositif de dégivrage.

Supportant assez mal la chute de température, il vaut mieux changer votre batterie dès qu’elle montre les premiers signes de faiblesse afin d’éviter de tomber en panne.

A présent vous connaissez tous nos conseils automobiles pour passer un hiver serein et à l'abri des mauvaises surprises.

 
05.08.2016 Comment contrôler l’usure d'un pneu ?

Bien que la durée de vie moyenne d’un pneu soit d’environ 30 000 kilomètres, l’usure dépend de la conduite adoptée et de l’état de la voiture. Comment détecter l’usure anormale de vos pneus ? Que dit la loi ? Auto Performance vous informe.

A quoi correspondent les indicateurs TWI sur un pneu ?

Les indicateurs TWI –pour Tire Wear Indicator- sont placés sur le flanc du pneu. Ils permettent de repérer rapidement les témoins d’usure du pneu situés dans les rainures et hauts de 1,6 millimètre. Ces témoins indiquent la hauteur de gomme minimum légale pour un véhicule en circulation. Plus un pneu est usé, plus la hauteur de la gomme diminue. Lorsque la bande de roulement (la partie centrale du pneu, en contact permanent avec la route) atteint le même niveau que les témoins d’usure, il est impératif de le changer.

[fac_icon icon="exclamation-triangle" color="#000000" color_hover="#dd9933" font_size="13px"]Une usure des pneus plus importante met votre sécurité ainsi que celle des autres conducteurs en danger.

Comment lire le témoin d’usure d’un pneu ?

Avant de commencer la vérification de l’usure des pneus, Auto Performance vous conseille de stationner votre véhicule sur une surface plane.

  1. Braquez les roues à 45° pour avoir une vision claire des pneumatiques.
  2. Repérez l’indicateur TWI sur le flanc de votre véhicule, signalé par l’inscription TWI, le logo de la marque ou un triangle.
  3. Cherchez les témoins d’usure situés sur la bande de roulement, au niveau de l’indicateur TWI.
  4. Pour une vérification précise, n’hésitez pas à vous aider d’une jauge de profondeur pour mesurer la hauteur des sculptures.
  5. Mesurez l’épaisseur de la gomme à différents endroits du pneu à l’aide de la jauge.
  6. Si la hauteur des sculptures est inférieure à 1,6 millimètre, vous êtes dans l’obligation légale d’acheter des pneus neufs.

Quels sont les différents types d’usure du pneu ?

L’usure en facette

Les anomalies mécaniques –mauvais équilibrage des roues, mauvais état des organes de liaison et de suspension, …- entraînent une usure des pneus avant appelée usure en facette. Faîtes vérifier votre mécanique avant de poser de nouveaux pneus.

L’usure en dents de scie aux épaules, ou usure asymétrique des pneus

Un défaut de parallélisme entraine une usure asymétrique en dents de scie au niveau de l’épaule. Ce type de dégradation du pneu -causée par un frottement anormal sur le bitume- impacte la géométrie des pneumatiques.

L’usure au centre

Le sur-gonflage entraîne une usure au centre de la bande de roulement. Dès lors, la durée de vie du pneu est diminuée.

L’usure aux épaules

Le sous-gonflage provoque une usure aux épaules, soit d’un côté et de l’autre de la bande de roulement. Un pneu sous-gonflé augmente considérablement la résistance au roulement et fait donc grimper votre consommation de carburant.

Conduire de façon responsable, c’est aussi prendre soin de son véhicule : vérifiez la pression de vos pneus une fois par mois.

Pourquoi changer un pneu usé ?

Un pneu usé ne garantit plus votre sécurité ni celle des autres automobilistes. En effet, la perte d’adhérence à la route provoquée par l’usure du pneu augmente le risque d’aquaplanage et réduit l’efficacité du freinage.

Rouler avec des pneus dont la hauteur des sculptures est inférieure à la limite de 1,6mm fixée par la loi expose le conducteur à une contravention de 135 euros (minorée à 90€ et majorée à 375€).

Si vous constatez l’une des usures précédemment exposées, n’attendez pas pour vérifier vos réglages et changer vos pneus si nécessaire !

Besoin de changer vos pneus ? Contactez-nous pour prendre rendez-vous !

[Je prends rendez-vous]

La Newsletter Autoperformance
Restez connecté
Sur Pinterest
Nous recrutons des mécaniciens & commerciaux
Postuler